Cette année, les pluies d’hiver ont été généreuses. Maintenant, à la fin de l’hiver, quand les amandiers fleurissent et les semis sont recouverts de vert, il vaut la peine de se promener sur les routes près de la tour du Codina. C’est une satisfaction pour les sens, contempler la beauté d’une nature pleine de vie, de couleurs et de sensations.

Il y a un endroit proche et peu fréquenté où le grand protagoniste est le paysageC’est une colline située au sud de Tàrrega, et à l’ouest de la tour du Codina, qui s’élève à 460 mètres au-dessus du niveau de la mer. C’est la colline du Pla de la Ruda, également connue sous le nom de Ramon Boleda comme le Tossal de Guardia ou le Tossal d’Enfisec. Certes, sa position stratégique et géographique exceptionnelle permet de surveiller une partie considérable du territoire.

 

 

Il faut choisir un jour clair et ensoleillé et prendre le chemin de Verdu. Quand on commence à apercevoir la tour du Château et le clocher de la ville voisine, on observe qu’au-dessus de la route se dresse une colline. Un peu plus loin, nous avons pris la route de gauche vers le Pla de la Ruda. En haut de la colline, nous avons marché sur un terrain en direction du nord. Là, avec Verdu sur le dos, nous pouvons contempler un paysage vaste et immense, comme nul autre.

À nos pieds, la ville de Tàrrega nous apparaît sous un nouveau jour. Derrière Tàrrega, bien visible Altet et vers le nord, les Pyrénées, maintenant enneigées avec les montagnes d’Andorre, de Cadi et de Pedraforca. Vers l’est, Talladell, Fonolleres et La Curullada, au fond des montagnes du Port del Comte. Plus à l’est, avec les Pins de la Maresca en premier lieu, le paysage sinueux de la Segarra. Vers le sud, Verdu avec la Bovera au fond. Vers l’ouest, la vallée du Corb, les Molars et toute la plaine de l’Urgell et de la Noguera, jusqu’à la Sierra de Almenara. Les villas de Preixana, Bellpuig, Vilagrassa, Anglesola et Tornabous, avec Sant Eloi et la tour Morlans en premier lieu, et comme toile de fond, le Coll de Balaguer et l’imposant mur de la montagne du Montsec.

 

De retour, nous suivons le chemin le long de l’ancienne gravière, et en tournant à gauche, nous descendons en direction de Tàrrega. Quarante minutes de route pour Tàrrega et une heure pour la Tour du Codina.

Tout cela est une bonne promenade et une fête pour les sens.

Lien vers le site et l’itinéraire : http://bit.ly/2tRGoHk

Jaume Ramon Solé.

Comments are closed.