Extérieur de la Torre del Codina

Lieu, histoire et nature:

La maison rurale de “La Torre del Codina” est située dans la partie la plus septentrionale de l’ancien terminus de Talladell, à 4 km du village, dans la municipalité de Tàrrega.

SITUATION DE LA TORRE DEL CODINA

Le jeu, connu sous le nom “La Putxa”, est situé sur la route de Granyena, près de la périphérie de la municipalité de Tàrrega, et à côté des districts municipaux de Granyanella / La Mora et Grañena. La tour est située à une altitude de 490 mètres au dessus du niveau de la mer. Le bâtiment date du 18ème siècle et est classé comme un bien culturel d’intérêt local.

La Torre del Codina abans d'iniciar les obres de rehabilitació.
La Torre del Codina avant de commencer les travaux de réhabilitation.

 

 

D. J. CODINA 1891

Le bâtiment a connu plusieurs réformes au cours des siècles, le dernier a eu lieu à la fin du XIXe siècle, et nous pouvons le lire aux portes-fenêtres originales qui sont restaurées à l’entrée de la maison: “D. J. CODINA 1891”.

D. J. CODINA 1891
D. J. CODINA 1891

Joaquim Codina Canut, de Talladell, était l’héritier d’une riche famille de propriétaires fonciers, qui au 19ème siècle occupa d’importantes positions politiques libérales, son frère Felipe, chef provincial du Parti progressiste sous la monarchie d’Isabel II et dans les premières années du Sexenio. Démocratique Il fut également député provincial et sénateur (1871/72).

La fille de Don Joaquim, Dolors Codina i Arnau, fut nommée maire de Talladell en 1924 pendant la dictature de Primo de Rivera. Ce fait fait d’elle le premier maire catalan et espagnol.

Dolors Codina Arnau, Alcaldessa del Talladell.
Dolors Codina Arnau, Maire du Talladell.

Une date à mettre en valeur, est celle qui se trouve dans le linteau de pierre de l’entrée dans le patio de la maison: “À 8T 7 de 1753”. L’ordre de la date, nous le voyons suivant le système ibérique ou basque, “mois, jour et année”. Cette date du 7 octobre 1753, était dimanche et est la date de la fête de la Vierge du Rosaire qui a une chapelle dans l’église de Talladell.

A Octubre 7 de 1753
Au 7 octobre 1753

Pour comprendre l’influence de la religion dans l’ancien régime, il convient de noter que Dimanche également, 7 Octobre 1571, a eu lieu la bataille de Lépante, dans la péninsule grecque du Péloponnèse, les puissances méditerranéennes contre l’Empire ottoman. En commémoration de la victoire, le pape Pie V a établi la fête du Rosaire par l’intervention de la Vierge dans la victoire. Dans cette bataille ont eu une participation exceptionnelle la flotte de la Couronne d’Aragon, et les navires de l’Ordre des Chevaliers de l’Hôpital (Ordre Militaire de Saint Jean de Malte), qui a eu la Délégation de Granyena une des principales délégations et propriétés de l’ordre à la langue d’Aragon. La même délégation de Granyena est issue des propriétés de l’Ordre du Temple, dont Granyena était la première délégation catalane et l’une des plus prospères de tout l’ordre. À titre d’exemple, il a mentionné que, dans l’époque médiévale, la région la plus riche jardin Tarrega était connu avec le toponyme de la Plana Granyena, et une grande partie de la fin de Talladell appartenait à l’ordre des Templiers encore vu dans le bouclier actuel de la ville, qui porte la croix des Templiers sur le bouclier de la Catalogne.

Escut del Talladell de l'any 1879.
Armoiries de l’année 1879.

Dans la paroisse de Talladell, nous avons trouvé un document de 1737, qui mentionne l’endroit comme Torre de Reixachs, et l’année suivante, en 1738, Torre del Codina.

Llibre de combregar. Parròquia del Talladell 1708.
Livre de communion Paroisse de Talladell 1738.

En 1805 il commence à apparaître dans certains documents comme “Casa Nueva del Codina”. La Tour de la Codina a été laissée à habiter après les conséquences de la grande chute de neige du mois de février de 1944.

Espace naturel protégé

La Torre del Codina est située dans l’espace naturel de la Zepa de Granyena. Dans son environnement, nous pouvons trouver une grande diversité de la faune et la flore typique des zones de steppe. Parmi les oiseaux protégés par la directive de l’UE, on trouve l’aigle brun, l’aigle, le busard de Montagu, la petite outarde, le courlis cendré, le duc, le chotacabras, le crotale, la calandre, la terrera vulgaire, la cogullada noire, Cotoliu ou petite cogullada, la Found ou titina, la fauvette Rabilarga et l’aigle Perdicera. Le blaireau, le lièvre et le renard sont des mammifères communs de l’environnement, ainsi que des amphibiens, des insectes et des plantes, des fleurs et des arbres rares dans le reste du pays, comme Servera.

Albellerol.(Merops Apiaster)
Albellerol. (Merops Apiaster)

Centre d’interprétation de la vie rurale et agricole:

La Torre del Codina est un modèle de construction d’architecture rurale de dimensions considérables. C’est un bâtiment conçu pour l’exploitation agricole et l’élevage, tout en remplissant des fonctions de résidence sporadique de ses propriétaires et a servi d’hébergement pour les pêcheurs et les moissonneurs dans les moments de plus grand besoin de main d’œuvre dans le domaine. Il aurait également eu des fonctions d’hébergement ou d’auberge.

La maison dispose d’une cave, d’une écurie, d’un corral, de caves à vin et à grains, d’une boulangerie, d’une citerne et d’un évier pour stocker l’huile.

Antic forn, abans de restaurar.
Ancien four, avant la restauration.

Les proportions du bâtiment principal sont carrées 10 mètres par 10 mètres, et une hauteur de 12 mètres. Il est orienté du sud-est au nord-ouest, afin d’optimiser l’utilisation de la lumière solaire tout au long de l’année.

L’ensemble des espaces et des bâtiments de la tour ont un caractère défensif. Fermé de tous les côtés et facile à défendre. Son emplacement privilégié à 480 mètres d’altitude et visible de plusieurs endroits (El Talladell, Campanario de Tàrrega, Torre de Verdú, Ametlla de Segarra, Vilagrassa, etc.) lui a permis d’avoir un contact visuel permanent avec les lieux habités de l’environnement.

L’entrée principale de la Tour mène à un grand patio d’où à droite vous accédez à la partie supérieure des pressoirs où les brescats devaient piétiner les raisins avec vos pieds. Les deux caves, en carreaux de céramique, ont une capacité de stockage de 70 000 litres de moût.

De la terrasse, vous pouvez accéder à l’entrée principale de la maison qui a à son rez-de-chaussée le vieux bloc actuellement activé comme une salle de jeux de la maison rurale.

Le projet de réhabilitation a fidèlement maintenu l’image de la maison et ne fait que restaurer et consolider les parties les plus dégradées.

Distribution de maisons rurales:

La maison, pouvant accueillir 15 personnes, comprend:

  • 4 étages
  • 6 chambres deux triples et quatre doubles avec salle de bain (douche incluse) chacune.
  • Avec la cuisine, il y a le salon et la salle à manger de 100 m2.
  • Un patio de 120 m2.
  • Salle de loisirs de 34 m2.
  • Garage couvert avec capacité pour 4 véhicules.
  • Salle des machines pour les installations et le chauffage.
  • Toute l’énergie consommée dans la maison est générée par des énergies renouvelables (une éolienne, un chauffage avec une chaudière à biomasse, des panneaux photovoltaïques et de l’énergie
  • thermique).
  • Un balcon et une terrasse avec de bonnes vues.
  • Un four à bois.
  • Deux caves
  • Une citerne en pierre pour recueillir l’eau de pluie.
  • Un corral avec quatre arcs en pierre.
  • Deux cuves de vin.

En outre, les services de la maison sont plusieurs:

  • Chauffage par le sol.
  • Rappelons que le salon, la salle à manger et la cuisine sont dans la même pièce de 100 m2, et que leurs services sont:
  • Cuisine équipée avec réfrigérateur, four, micro-ondes, plaque de cuisson, évier et les ustensiles nécessaires pour cuisiner.
  • Salon avec canapés, fauteuils, cheminée et télévision avec DVD.
  • Lave-vaisselle et lave-linge.
  • Salle à manger avec table pour quatorze personnes.
  • Service Internet wifi.
  • Diapositives pour les enfants.

 

 

Jaume Ramon i Solé.

Comments are closed.