Environnement

🌿 Tout ce que vous voulez savoir sur notre environnement

La Torre del Codina: Nature, histoire et durabilité

Extérieur de la Tour Codina
Extérieur de la Tour Codina

Situation, histoire et nature:

La maison rurale « La Torre del Codina », est située dans la partie la plus septentrionale de l’ancienne zone de Tàlladell, à 4 km du village, dans la municipalité de Tàrrega.

SITUATION DE LA TORRE DEL CODINA

La zone, connue sous le nom de « La Putxa », est située près de la route de Granyena, à la limite de la municipalité de Tàrrega, et à côté des municipalités de Granyanella/La Mora et Granyena de Segarra . La Torre est située à une altitude de 490 mètres au-dessus du niveau de la mer. Le bâtiment date du 18e siècle et est classé comme bien culturel d’intérêt local.

 

La Torre del Codina avant le début des travaux de restauration.
La Torre del Codina avant le début des travaux de réhabilitation.

 

La Torre del Codina

 

 

D. J. CODINA 1891

Le bâtiment a subi plusieurs transformations au cours des siècles, la dernière datant de la fin du XIXe siècle, comme on peut le lire sur les portes-fenêtres originales restaurées à l’entrée de la maison : « D. J. CODINA 1891 ».

 

D. J. CODINA 1891
D. J. CODINA 1891

 

Joaquín Codina Canut, originaire de Talladell, est l’héritier d’une riche famille de propriétaires terriens qui, au XIXe siècle, a occupé d’importantes fonctions politiques libérales. Son frère Felipe a été le chef provincial du parti progressiste sous la monarchie d’Isabelle II et dans les premières années du Sexenio démocratique. Il a également été député provincial et sénateur (1871-1872).

La fille de Joaquim, Dolors Codina y Arnau, a été nommée mairesse de Talladell en 1924 pendant la dictature de Primo de Rivera. Elle devient ainsi la première femme maire de Catalogne et de l’État espagnol.

 

 

Dolors Codina Arnau, Mairesse de Talladell.
Dolors Codina Arnau, Mairesse de Talladell.

 

Une date remarquable se trouve sur le linteau de pierre à l’entrée de la cour de la maison : « A 8T 7 de 1753″. L’ordre de la date suit le système ibérique ou basque, « mois, jour et année ». Cette date, le 7 octobre 1753, était un dimanche et est la date de la fête de Notre-Dame du Rosaire, qui a une chapelle dans l’église de Talladell.

 

Le 7 octobre 1753
Le 7 octobre 1753

 

Pour comprendre l’influence de la religion sur l’ancien régime, il convient de mentionner que c’est également un dimanche, le 7 octobre 1571, que se déroule la bataille de Lépante sur la péninsule grecque du Péloponnèse, entre les puissances méditerranéennes et l’Empire ottoman. En commémoration de la victoire, le pape Pie V a institué la fête du Rosaire pour l’intervention de la Vierge dans la victoire. La flotte de la Couronne d’Aragon et les navires de l’Ordre des Chevaliers de l’Hôpital (Ordre militaire de Saint Jean de Malte), qui possédait l’un des principaux ordres et propriétés de l’ordre dans la Langue d’Aragon, dans l’Ordre de Granyena, ont joué un rôle important dans cette bataille. L’ordre de Granyena est issu des propriétés de l’Ordre du Temple, dont Granyena fut le premier ordre catalan et l’un des plus prospères de tout l’ordre. À titre d’exemple, il convient de mentionner qu’à l’époque médiévale, la zone de vergers la plus riche de Tàrrega était connue sous le toponyme de La Plana de Granyena, et qu’une grande partie de la zone de Talladell appartenait à l’Ordre du Temple, comme le montre encore l’actuel blason de la ville, qui porte la croix templière au-dessus du blason de la Catalogne.

 

Armoiries de Talladell de 1879.
Armoiries de Talladell de 1879.

 

Dans la paroisse de Talladell, nous avons trouvé un document de 1737, qui mentionne le lieu comme Torre de Reixachs, et l’année suivante en 1738 comme Torre del Codina.

 

Livre de communion. Paroisse de Talladell 1738.
Livre de communion. Paroisse de Talladell 1738.

 

En 1805, elle commence à apparaître dans certains documents sous le nom de « Casa Nueva del Codina ». La Torre del Codina n’était plus habitée après les conséquences des fortes chutes de neige de février 1944.

Zone naturelle protégée

La tour Codina est située dans la zone naturelle de la Zepa de Granyena. Dans les environs, on trouve une grande diversité de faune et de flore typique des zones esthétiques. Parmi les oiseaux protégés par la directive européenne, nous trouvons l’aigle de Marmora, l’arpella, la buse de Montagu, l’outarde canepetière, le torlit, le duc, les enganyapastors, le gaig blau, l’alouette calandre, le tadorne de belon, l’alouette à ailes noires, le cotoliu ou petite cogullada, le trobat ou mésange, la sterne à ailes noires et l’aigle de Bonelli. Les blaireaux, les lièvres et les renards sont des mammifères communs dans la région, ainsi que des amphibiens, des insectes et des plantes, des fleurs et des arbres rares dans le reste du pays, comme le Servera.

 

Albellerol. (Merops Apiaster)
Abellerol. (Merops Apiaster)

 

Centre d’interprétation de la vie rurale et agricole:

La Torre del Codina est un bâtiment modèle d’architecture rurale aux dimensions considérables. Il s’agit d’un bâtiment conçu pour l’exploitation agricole et l’élevage, qui servait en même temps de résidence sporadique pour ses propriétaires et de logement pour les moissonneurs et les vendangeurs pendant les périodes de plus grand besoin de main-d’œuvre dans les champs. Il aurait également eu des fonctions d’hébergement ou d’auberge de jeunesse.

La maison dispose d’une cave à vin, d’écuries, d’une cour de ferme, de pressoirs à vin et à grains, d’un four à pain, d’une citerne et d’un évier pour stocker l’huile.

 

Ancien four, avant restauration.
Ancien four, avant restauration.

 

Le bâtiment principal a des proportions carrées de 10 mètres sur 10 mètres et une hauteur de 12 mètres. Elle est orientée du sud-est au nord-ouest, afin de profiter au mieux de la lumière du soleil tout au long de l’année.

Tous les espaces et bâtiments de la Tour ont un caractère défensif. Fermé de tous les côtés et facile à défendre. Sa situation privilégiée à une altitude de 480 mètres au-dessus du niveau de la mer, et visible depuis plusieurs endroits (El Talladell, Clocher de Tàrrega, Tour de Verdú, Almendra de Segarra, Vilagrassa, etc.) lui a permis d’avoir un contact visuel permanent avec les zones habitées environnantes.

L’entrée principale de la Tour mène à une grande cour d’où, sur la droite, on peut accéder à la partie supérieure des pressoirs où se trouvaient les alvéoles pour piétiner le raisin avec les pieds. Les deux presses, constituées de cairns en terre cuite, ont une capacité de stockage de 70 000 litres de moût.

La cour mène à l’entrée principale de la maison, qui comporte au rez-de-chaussée l’ancienne écurie, maintenant utilisée comme salle de jeux dans la maison rurale.

Le projet de réhabilitation a fidèlement conservé l’image de la maison, et n’en restaure et consolide que les parties les plus dégradées.

Distribution Maison rurale:

La maison, qui peut accueillir 15 personnes, se compose de:

  • 4 étages.
  • 6 chambres, deux triples et quatre doubles, chacune avec salle de bain attenante (douche incluse).
  • Avec la cuisine, il y a un salon et une salle à manger de 100 m2.
  • Une cour de 120 m2.
  • Salle de loisirs de 34 m2.
  • Garage couvert pouvant accueillir 4 véhicules.
  • Salle des machines pour les installations et le chauffage.
  • Toute l’énergie consommée dans la maison est générée par des énergies renouvelables (un moulin à vent, le chauffage avec une chaudière à biomasse, des panneaux photovoltaïques et l’énergie thermique).
  • Un balcon et une terrasse avec de bonnes vues.
  • Un four à pain alimenté au bois.
  • Deux vignobles.
  • Une citerne en pierre pour la collecte des eaux de pluie.
  • Un corral avec quatre arcades en pierre.
  • Deux pressoirs à vin.

En outre, les services de la maison sont variés:

  • Chauffage par le sol.
  • Nous vous rappelons que le salon, la salle à manger et la cuisine se trouvent dans une même pièce de 100 m2, et que leurs prestations sont les suivantes:
  • Cuisine équipée d’un réfrigérateur, d’un four, d’un micro-ondes, de plaques de cuisson, d’un évier et d’ustensiles de cuisine.
  • Salle de séjour avec canapés, fauteuils, cheminée et TV avec lecteur DVD.
  • Lave-vaisselle et buanderie.
  • Salle à manger avec table pour quatorze personnes.
  • Service Internet Wifi.
  • Toboggans pour enfants.

 

Jaume Ramon i Solé.

🖐🏼 Activités connexes:

Partager le sujet
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on email